Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/websites/web162/web/blog/wp-content/plugins/mailpoet/vendor/cerdic/css-tidy/class.csstidy.php on line 891
Conseil rangement, tri, débarras : comment vider ses placards ?
Place au vide

Astuces - Bien-être - DIY

Place au vide

26 mars 2019

     Salut les grumeaux ! Vous arrivez pile poil je suis en train de ranger mes robes à froufrou et mes dessous exotiques en dentelles. Cette année j’ai décidé de laisser les soldes passer sans craquer, sans sortir ni carte bleue ni aucun autre moyen de paiement.

 

Jusqu’ici, cette période d’euphorie dépensière m’épuisait, car je dois avouer, je ne résistais pas longtemps à l’appel du magasin, de la nouveauté, de LA bonne affaire, de la pièce indispensable dont je me passais jusqu’alors mais que je ne pouvais plus ne pas avoir! Alors finies les bonnes résolutions et les économies pour les vacances, je dépensais tout presque sans compter et sans même avoir besoin de quoi que ce soit d’ailleurs.

 

Je suis sûre que vous savez de quoi je parle mes petits chats : même si c’est complétement superficiel et inutile, j’arrive à m’imaginer que ma vie sera différente une fois ce pull ou cette écharpe ajoutés à ma garde-robe. Mais cette année, j’ai dit NON. Non aux achats futiles, non aux doubles qui fleurissent et débordent de mes étagères, non à cette surconsommation qui ne remplit aucun rôle mes lutins, sinon celui de nous créer de nouveaux besoins.

 

Et vous voulez une confidence ? Je suis même allé plus loin que ça : j’ai désencombré mes placards. Oui monsieur madame, j’ai fait du tri, du vide, du débarras quoi ! Et si tu savais mon lapin le bien que ça m’a fait, je me suis sentie apaisée, libre, à l’aise dans ma maison et en paix avec moi-même.

 

J’ai procédé de la façon suivante : pour chaque vêtement je me suis d’abord demandé s’il avait été porté dans les six mois précédents. Si oui je garde, si non, direction la pile « à donner ». Aussi pour les pièces que je souhaitais conserver, j’ai cherché à me souvenir si les porter m’avait réellement procuré du plaisir, si je m’y étais sentie bien, à l’aise et belle comme un cœur en guimauve J Sinon, là aussi, la pile « à donner » continuait d’enfler.

 

Et voici que petit à petit mes tiroirs respiraient et moi avec, et finalement je n’ai gardé que l’essentiel à peu de chose près. Bonheur et fierté sur moi mon petit chat, j’y étais parvenue, je n’avais pas succombé à l’appel des soldes et je redécouvrais des vêtements que j’aimais vraiment… Tu devrais essayer, la satisfaction est bien au-delà de l’effort.

 

Et puis, en bonne Paulette qui se respecte, je ne me suis pas contentée de mettre de l’ordre dans mes affaires, j’en ai profité pour nettoyer mes armoires, et pour ça, rien de tel que mon alcool ménager, de préférence l’eucalyptus pour la chambre, mais c’est une question de gout ! Un pshit ou deux pshiiitt dans les rayons, un coup de chiffon et l’affaire est dans le sac à linge !

 

Aussi, pensez à mon très connu (mais néanmoins révolutionnaire de toutes les époques) bicarbonate: un peu de ma poudre immaculée dans un récipient à placer dans votre armoire et bye bye les odeurs de renfermé sur votre dentelle préférée tout juste retrouvée J N’hésitez pas non plus à y déposer quelques gouttes d’huiles essentielles, cela parfumera agréablement et tiendra éloignées de tes tissus tout doux les vilaines mites avides de fibres en tout genre (lavande ou menthe c’est parfait)

 

Puisqu’on en est aux confidences olfactives sur l’oreiller, j’ai un petit truc à te proposer : mélange dans un vaporisateur 250ml d’alcool ménager, deux cuillères à soupe de bicarbonate et quelques gouttes d’huile essentielle : et voici mes amis un désodorisant naturel et absolument génial pour votre intérieur ! A pulvériser plutôt le matin, sans oublier d’aérer, surtout s’il est utilisé dans la chambre !

 

Voilà mes biquets, j’espère que vous aussi vous découvrirez la joie et la liberté que procure le désencombrement : se séparer d’affaires inutiles ne crée pas un manque, mais nous rapproche des quelques-unes qu’on aime vraiment.

 

Alors vive les armoires qui respirent, vive les chaussettes moches en pilou pilou, vive la vie, et vive Paulette ! (#autopromo J)

 

See you soon !