Jardin d’Eden

Actualités

Jardin d’Eden

23 avril 2018

Ce beau ciel bleu, ce soleil bien jaune : comment ne pas avoir la main verte ?

Mais entre les mauvaises herbes, l’entretien, et les petites bébêtes qui prennent mes plantes pour un restaurant 5 étoiles, ça demande du temps, de l’énergie et de la patience. Et pour mon jardin comme pour ma maison, une seule règle : du naturel et du fait-maison. Voilà pourquoi j’ai élaboré ce petit guide du jardinier écologique !

Les produits qu’il te faudra :

– Mon indispensable Bicarbonate de Soude

– Mon nouveau Liquide Vaisselle

– Mon imbattable Savon de Marseille

– Du savon noir

– Du vinaigre blanc

– Des peaux de banane, du citron, des pépins de pamplemousse, de la Terre de Diatomées, du marc de café, du poivre, du gros sel, de l’huile d’olive, de la bière et quelques herbes.

– Des gants, une éponge, des récipients, de l’huile de coude… et un peu d’eau !

– Des pistolets ménagers Paulette

– Des déchets

Jardiner avec des produits bio

Désherber avec des produits bio

1) DÉSHERBER

Ouh là, mais c’est la jungle ici ! Dès qu’on laisse un peu trainer, et surtout quand reviennent le soleil et le beau temps, les mauvaises herbes envahissent sans crier gare. Alors pour travailler sur de bonnes bases, on commence par désherber !

Pour cela, une astuce bien connue des jardiniers est de récupérer l’eau de cuisson des pommes de terre (ou des pâtes / du riz) et d’arroser les mauvaises herbes avec.
L’eau bouillante salée brûlera également la racine de la plante ou de l’herbe indésirable, tout comme la mousse. Attention toutefois à être précis et ne pas en verser sur les bonnes plantes !
Pour la végétation qui traverse votre terrasse, verser du gros sel sur les dalles et pavés et faites une danse de la pluie, qui se chargera du travail.

Vous pouvez également saupoudrer mon super Bicarbonate de Soude entre les pierres ou les dalles : il freine la repousse des herbes indésirables.

Autre solution miracle, fabriquer un herbicide biologique.

L’équation est la suivante : 5 L  d’eau + 200 ml de vinaigre blanc + 1 kg de sel iodé.

Arrosez les mauvaises herbes de ce mélange, et laissez agir. La végétation commencera à jaunir et à faner, vous n’aurez plus qu’à vous pencher pour l’arracher sans trop vous fatiguer.
Encore une fois, soyez précis !

 

2) PLANTER & ENTRETENIR

Ah bah voilà, c’est tout beau tout propre par ici ! On peut maintenant commencer à planter et ça, normalement, vous savez faire ! Mais je vais quand même vous donner quelques petites astuces avec mes produits favoris !

D’abord, avec du citron. Pressez vous un citron, et buvez le jus (ça fait jamais de mal). Récupérer les demis citrons, placez-y un peu de terreau puis vos semis. Cela va favoriser leur croissance : il ne vous reste plus qu’à patienter pour voir une belle tige sortir de terre puis la rempoter si nécessaire !

Le Bicarbonate de Soude sera tout aussi efficace ! Et très économique. Mélangez-en une pincée avec de l’eau et un peu d’huile d’olive. Versez le mélange au pied de vos plantes. Vous pouvez aussi mettre ce mélange dans un de mes pistolets et en vaporiser les feuilles et tiges de vos plantes pour les traiter. Idéal pour repousser les visiteurs et garder des plantes en bonne santé à l’abri des insectes !

Pour des plantes en pleine croissance, enterrez une peau de banane au pied de vos plantes, ses nutriments vont nourrir la plante. Frottez aussi les feuilles avec l’intérieur d’une peau de banane pour les faire briller de mille feux.

Et enfin, pensez au compost mes amis, le meilleur engrais naturel hyper facile à réaliser : épluchures et croûtes, coquilles, pain rassis, journaux, fleurs fanées, bouts de bois et excréments d’animaux, bref, c’est la fête aux déchets ! Et en quelques mois à peine, voilà un fertilisant naturel pour tous les sols (enfin tous les sols du jardin quoi) qui réduira aussi les mauvaises herbes.

Et cela règle en plus le problème des déchets !

Planter et entretenir son jardin avec des produits bio

Protéger ses plantations avec des produits bio

3) PROTÉGER

Et voilà maintenant que c’est planté il n’y a plus qu’à gentiment attendre que tout cela pousse … OH OH GROSSE ERREUR les amis ! Une erreur classique que font beaucoup de jardiniers en herbe !

Ne vous croyez surtout pas à l’abri, c’est maintenant que le plus dur commence : protéger son trésor de l’ennemi et des envahisseurs ! Vous voyez de qui je parle ? Et oui, pucerons, chenilles, moustiques, limaces et autres taupes, tapis dans l’ombre et sous terre, l’ennemi rôde partout…

Alors voici quelques astuces pour protéger vos plantes et potagers de ceux qui voudraient en faire un self en libre service. Mais pas question d’utiliser des produits chimiques pour autant, on fait ça en douceur, en combattant la nature par la nature !

Déjà, je commence par me préparer un insecticide maison, 100% naturel et écologique. Je plonge le zeste d’un citron dans 25cl d’eau bouillante. Je laisse refroidir et je filtre pour ne garder que le liquide. Et je verse tout ça dans un de mes pistolets que je garde toujours sous la main, prête à dégainer, en vaporisant directement sur les plantes et les fleurs !
Dans un autre flacon, je verse 1 L d’eau (ou plus) + 20 ml de Savon de Marseille + 10 à 20mL de mon super Bicarbonate de Soude. J’agite et je pulvérise cet insecticide naturel tôt le matin. Je laisse agir 15 minutes et je vaporise le feuillage avec un autre pistolet rempli d’eau claire !

Aucun pépin avec ces petites poudres magiques !
Un morceau de citron moisi ou des pépins de pamplemousse, du poivre, du marc de café ou de la Terre de Diatomée sont aussi de puissants répulsif naturels contre les vers, rongeurs et rampants (pucerons, escargots, fourmis et autres limaces). Je mélange également mon super Bicarbonate de Soude avec du sucre en poudre, et je place ce mélange sur leurs lieux de passage, hin hin.

Répulsif bio pour jardin

Liquidez-les !
Voici aussi quelques liquides et solutions très efficaces contre ces nuisibles :

– On mélange un demi volume de Liquide Vaisselle pour un volume d’alcool à 70° dilués dans de l’eau tiède, et hop on vaporise sur les plantes infestées de cochenilles, et on rince à l’eau environ 1H après. N’hésitez pas aussi à vaporiser directement du Liquide Vaisselle sur les pucerons.
– On dilue 5 à 6 cuillères à soupe de Savon Noir (soit 30g) dans 1 litre d’eau chaude dans un de mes pistolets pour se faire un super répulsif contre les pucerons et limaces !
– 10mL de Savon de Marseille dilué dans 1 L d’eau dans un autre pistolet à vaporiser une fois par semaine sur les plantes pour éliminer les mouches et autres insectes.
– Des petites soucoupes de bière avec un peu d’eau à disposer près des plantes pour éloigner les limaces. On peut aussi frotter les feuilles avec une éponge imbibée de bière pour traiter une invasion de cochenilles. Je sais, vous allez me dire que c’est du gâchis… Et je peux comprendre : prenez les fonds de bière, on a tous un ami qui ne finit pas son verre… tsss.

– Et enfin, du vinaigre blanc que l’on peut verser autour des futures plantes que les petits chienchiens s’amusent à déterrer ! Ils ne devraient pas supporter l’odeur et ne plus trop trainer leur petites pattes de coquins sur nos jolis parterres de fleurs. Je sais que ça va être utile à quelques-uns d’entre vous !

De l’air, de l’herbe !

Et oui, les insectes n’aiment pas toutes les herbes, en voici quelques-unes qu’ils ne supportent même pas du tout : menthe poivrée, basilic, lavande, géranium et plus généralement les plantes très odorantes qui éloignent moustiques et fourmis !

PS : Pensez d’ailleurs aussi à vider les eaux stagnantes, les moustiques en raffolent…

Herbes répulsives contre les insectes

 

Et bien voilà je crois qu’on est bons ! On peut profiter des fruits et des fleurs, des bonnes odeurs, et passer du bon temps dans notre petit bout de paradis !
Tiens il me reste encore quelques citrons… Et si on se faisait un petit mojito avec la menthe du jardin pour fêter ça ? 🙂

Astuce et conseil pour jardiner bio